Centre de Formation d'Apprentis
de l'Enseignement Supérieur de Franche-Comté

Passer un entretien n’est pas une chose facile, et cela demande du travail. Vous devez en effet vous préparer, sur ce que vous allez dire, mais également sur votre posture, votre manière d’être.

Nous avons donc décidé de vous aider en vous donnant quelques conseils.  

2016 09 CFA Sup FC DUT GLT Réunion Rentrée S. CARNOVALI 181

Avant 

ü  Être ponctuel: la ponctualité reflète le professionnalisme et la motivation pour le poste!

ü  Choisir sa tenue à l’avance: une image propre et soignée est preuve de professionnalisme!

ü   Sobriété

ü   Pour les femmes: attachez vos cheveux, maquillez-vous discrètement et évitez les décolletés trop plongeants.

ü   Pour les hommes: le costume est une valeur sûre.

ü   Misez plutôt sur une tenue dans laquelle vous êtes à l’aise.

- Évitez les vêtements trop à la mode et de couleurs vives.

ü  Bien préparer l’entretien: cela permet de pouvoir garder son calme, de rester cohérent et de pouvoir répondre au tac au tac aux questions. 

ü   Préparez l’itinéraire pour être en avance

ü   Préparez les questions qui pourront vous être posées

ü  Faire un travail de recherche sur l’entreprise elle-même, son activité, ses produits ou services, son fonctionnement, son actualité: cela atteste de votre motivation et démontre votre professionnalisme!

ü   Via le site internet, presse, fournisseurs, clients.

ü   Être capable de pouvoir parler de l'entreprise qui vous accueille est un atout indéniable pour votre candidature. 

La confiance en soi paye toujours!

Pour cela, préparer minutieusement votre entretien

cart

Pendant

ü   Les salutations : c’est la première impression!

ü   Ayez une attitude correcte dans les locaux et avec le personnel d’accueil.

ü   Poignée de main dynamique.

ü   Regardez votre interlocuteur dans les yeux.

ü   Avec une attitude ouverte et souriante.

ü  Attention à votre posture et votre langage: faites-vous confiance!

ü   Maîtrisez l’intonation de votre voix, elle doit être convaincante. 

ü   Ayant un discours spontané.

ü    Pensez à la posture que vous avez, à votre jeu de main et à votre regard.

-       Ne mâchez pas de chewing-gum.

-       Ne vous avachissez pas sur votre chaise.

-       Évitez les répétitions d’un même mot, les tics de langage (pas de heuu, de quoi…), ainsi que les fautes de français.

ü La façon de terminer l’entretien est également importante.

ü   Repartez en remerciant votre interlocuteur.

Notez, ou gardez en tête certains points que vous voulez approfondir, au cas où le recruteur vous demande si vous avez 

ü   des questions. Cela lui montre que vous vous projetez dans ce poste.

ü   Demandez au recruteur comment va se passer la suite, qui contacter, dans quels délais et quelles sont les futures étapes.

ü    N’oubliez pas de saluer les autres personnes qui vous ont accueillis. 

«En entretien vous êtes jugé à 55% sur votre apparence, à 38% sur votre

gestuelle et à seulement 7% sur vos propos»

2016 09 - CFA Sup-FC - LP DTI - Réunion Rentrée - S. CARNOVALI (19)

Après

ü  Envoyez un mail au recruteur, le lendemain ou le soir-même de l’entretien: le suivi est signe de professionnalisme!

ü   En le remerciant pour l’accueil.

ü   En lui éprouvant à nouveau votre motivation.

ü  Relancez-le par téléphone, au bout d’une semaine, ou en fonction des consignes qu’il vous a donné lors de l’entretien.

ü   Astuce: si vous tombez systématiquement sur sa secrétaire, essayez d’appeler après 17h.

-      N’abusez pas des mails ou du téléphone. Cela pourrait agacer le recruteur.

ü      Si votre candidature a été refusée, demandez la cause. Cela vous aidera pour les prochains entretiens. 

Pour faire la différence, la connaissance de soi est primordiale

car c'est la singularité de votre candidature qui déterminera

votre degré d'attractivité.

Les questions qui peuvent être posées : 

2016-10 - CFA Sup-FC - MASTER CCPro - Réunion de Rentrée - S. CARNOVALI (2)

Présentez-vousle but est de tester votre capacité à synthétiser un discours clair en lien avec le poste

et votre présence en entretien. Pas besoin de faire un long monologue. Soyez concis mais clair et vendeur.

Quels sont vos qualités et vos défautsVous pouvez donner un défaut que vous avez réussis à alléger

pendant une de vos expériences, ou un défaut que vous pouvez retourner ensuite comme une qualité.

Sur votre motivation pour le poste, la formation que vous voulez faire. Chercher à l’avance ce que la

formation et l’alternance dans cette entreprise va vous apporter, pourquoi vous l’avez choisi, et ce

que vous pouvez apporter à l’entreprise. 

Que voulez-vous faire plus tardAyez un métier en tête, voir un cursus scolaire.

Quels sont vos loisirsCela peut être un sport, comme la lecture, le cinéma… Le recruteur vous

demandera ce que peut vous apporter ce loisir dans votre travail, par exemple, l’esprit d’équipe, la créativité

ou la prise de responsabilité.

Votre parcours professionnelRéfléchissez au déroulé de votre parcours, ce que chaque expérience a pu vous apporter. Ne faites pas un long monologue, mais essayer plutôt de compléter votre CV, de mentionner ce que vous n’avez pas pu mettre dans celui-ci.

Vous devez donc systématiquement vous poser la question suivante : qu'est-ce qui, dans votre parcours, vos expériences, vos échecs et vos réussites, vous permettra de vous démarquer ? 

Qu'est-ce qui, dans mon parcours, mes expériences, mes ambitions font de moi un candidat légitime à cette offre ?

Si une question vous met malgré tout en difficulté, ne vous affolez pas. C'est votre raisonnement qui sera observé plus que la réponse elle-même. Pensez donc à tout justifier, à illustrer vos propos par des exemples pour prouver la véracité de vos propos.

NOS PARTENAIRES